Revue de l'art brut, des créations singulières, de l'art populaire et des expressions marginales ou bizarres. Art outsider, hors-normes, singulier…

Gazogène n°01, présentation

Gazogène, premier numéro

Gazogène : introduction et sommaire, par Jean-François Maurice, juillet 1991
Gazogène : introduction et sommaire, par Jean-François Maurice, juillet 1991

En guise de sommaire :

Féérie pour une autre joie

Dubuffet dans un texte cherchant à définir l’Art Brut en vient à s’exclamer – ou à peu près : « … et tout le monde voit bien de quoi je veux parler ! ». De même, Michel Trevoz m’écrivit une fois – ou peu s’en faut- qu’il fuyait les « Congrès » et autres « Colloques » où l’on discute pour savoir si le vert est vert et ainsi de suite. J’avoue avoir fait mienne cette position et l’avoir dit – bien mal sans doute – dans de précédentes brochures. Et me voici, ici, récidiver. Si j’ai consacré quelque temps aux personnes qui vont suivre – loin des Fouquiers-Tinville de l’art singulier et de la création populaire – c’est que je crois qu’à des titres divers, ils le méritent ! Tout simplement ! Y compris les anonymes, cela va de soi !

Et maintenant, place aux

incivilisés,
aux incivilisables,
à l’incivisme :

P.S. : Certains se sont étonnés – et s’étonnent encore, et auront l’occasion de continuer à le faire – de me voir poursuivre ces activités parallèlement à d’autres comme celles déployées pour la revue de La Création Franche. Simplement je crois que toujours l’existence – et que dire alors de la création ! – échappe aux catégories faites pour la cennen. Si vous ne comprenez pas, relisez le texte ci-dessus.

Jean-François Maurice, juillet 1991
Gazogène
n°01

Publicités

Une Réponse

  1. Pingback: Antonio Lavall « Gazogène, la revue