Revue de l'art brut, des créations singulières, de l'art populaire et des expressions marginales ou bizarres. Art outsider, hors-normes, singulier…

Jean-Pierre Nadau

Jean-Pierre Nadau, calligraphe des signes

par Jean-François Maurice

Jean-Pierre Nadau

Sur une petite table d’écolier recouverte d’une plaque de verre, plume à la main, bouteille de Waterman ordinaire à côté, Jean-Pierre Nadau raconte sur la toile une histoire. Trait après trait, hachure après hachure, signe après signe, avec la patience d’un vieux calligraphe arabe, d’un scribe du Moyen-Age ou d’un enlumineur, Jean-Pierre Nadau est au travail. Cette façon de faire le rapproche d’un créateur médiumnique, d’un Lesage en particulier, qui déroulerait sa toile et composerait sans jamais avoir une vue d’ensemble, car là est la fascination : ces composition peuvent avoir plusieurs mètres carrés !

Lors de ma visite à La Cuttaz dans son châlet nous avons déployé son chef-d’œuvre à ce jour : Le Comptoir des Géants, immense composition de plus de 10 mètres sur 3 mètres et représentant de façon quasi-totémiques Cap’tain Beefheart, Chomo, Danielle Jacqui, Nancarrow, André Pousse.

À partir de ce travail de longue patience, Jean-Pierre Nadau élabore une œuvre très graphique qui pourtant jamais ne sombre dans une outrance ou une provocation gratuite à la manière d’une figuration libre en noir et blanc. Au contraire, Jean-Pierre Nadau tente de passer d’un récit subjectif au mythe. En cela, à sa manière, il est plus proche de l’injonction d’un André Breton, à propos de la création de mythe nouveau, que de l’imaginaire de bande dessinée, somme toute fort kitch de la Figuration Libre ! C’est dire si j’attribue une place à part parmi les créateurs que l’on dit « Singuliers » à Jean-pierre Nadau et le fait qu’il a vécu quelques années fort proche, pour ne pas dire avec, Chomo en fait un témoin irremplaçable de la mouvance esthétique qui nous intéresse.

Et que nous pourrons encore longtemps voir ensemble flotter sur les cimes, comme autant de bannières de la liberté, les histoires calligraphiées de Jean-Pierre Nadau.

Jean-François Maurice
Gazogène n°16

Publicités