Revue de l'art brut, des créations singulières, de l'art populaire et des expressions marginales ou bizarres. Art outsider, hors-normes, singulier…

« Made in U.S.A »

UN JOUR, devant ma porte à Cahors, un couple d’Américains : « S’il vous plaît, nous cherchons Gazogène  ?  ». Incroyable mais vrai le couple Scheinman pérégrinait en France à la recherche de sites singuliers et de créateurs « outsiders ». Grâce à moi ils allèrent chez notre ami Gaston Mouly… à quelques temps de là je reçus un petit paquet de documents, catalogues, photographies, coupures de presse… Parmi ceux-ci une brochure du Musée de Baltimore (dont Christian Delacampagne parle dans les pages suivantes), « American Visionary Art Museum  ».

Je feuillette et tombe sur un article concernant un certain C.A.A. Delischau, un vieil excentrique mort à Houston (Texas) à la fin des années Vingt. Or, durant les vingt dernières années de sa vie, cet homme a réalisé un grand nombre de « Livres » (plus de 7000 pages) concernant tous l’aviation… Mais attention ! Ses dessins représentent des engins, ballons, « objets volants » qui se rapprochent plus par leurs coloris, leurs structures, des dessins médiumniques d’un Lesage que d’une vision objective des choses !

Eh puis, je lève les yeux : devant moi un grand dessin de Gaston Mouly qui représente une incroyable machine volante et je ne peux m’empêcher d’y voir d’étranges similitudes… Ce qu’il y a de bien, semble-t-il, aux États-Unis, c’est que le rêve dépasse parfois le réel ! Je n’en veux pour preuve, dans le même catalogue (Vol. II), que l’histoire de Leslie Payne, né en Virginie en 1907. Ayant vu un spectacle d’acrobaties aériennes dans son enfance, il en fut marqué pour toujours. Il commença par construire des petits avions, grandeur nature, mais qui n’étaient que des imitations ! Il a ainsi réalisé huit appareils dont deux seulement seraient susceptibles de voler… enfin, il l’espère. De toutes façons, Leslie Payne écrit ses aventures imaginaires dans un livre de bord, avec photos et cartes à l’appui ! .

Mais faut-il faire de cette fascination pour les machines un trait typiquement américain ? Certainement pas ! J’y vois au contraire un phénomène idiosyncrasique en réponse aux oppressions d’une époque. Mêmes damnés de la terre, même riposte ! Voyez dans cet opuscule ce dessin de Dwihgt Mackintosh, Yellow Bus de 1980. N’est-ce pas très proche de « Pépé » Vignes ? L’art que nous aimons est sans frontières !

Jamais, à mes yeux, le « concept » d’Art Brut n’avait été si pertinent, si opératoire. Avec ses déviances, certes, ses dévoiements, ses approximations… mais nés de sa vivacité même. Cela nous vaut du mercantilisme et surtout, beaucoup de faiseurs ! C’est à nous d’aller de l’avant, d’inventer l’ailleurs car « L’unité ne plane que sur la mort » comme le disait si bien Hegel !

Avec Frédéric Allamel et Christian Delacampagne partons gaillardement vers les U.S.A. !

Publicités