Revue de l'art brut, des créations singulières, de l'art populaire et des expressions marginales ou bizarres. Art outsider, hors-normes, singulier…

Charles Sénat

Les bâtons de Jouvence de Charles Sénat

Charles Sénat & ses cannes sculptées

S’il est des artistes bruts, vraiment bruts, Charles Sénat est l’un d’eux, et l’un des plus bruts !

Né le 6 novembre 1913 à Saint-Sulpice-sur n’est qu’au début des années 80, l’âge et la maladie s’ajoutant, qu’il commence à sculpter des cannes et à les décorer. Car c’est cela l’activité de Sénat, faire des cannes ; et il en a façonnées en bien peu de temps des centaines. Il utilise des bois qu’il trouve durant ses promenades, surtout du buis, mais aussi du frêne, du noisetier… Les représentations naissent absolument de la forme originelle du morceau de bois et sont donc plus suggérées que réalistes ; parfois même aucune retouche n’est effectuée. La décoration n’est exécutée qu’à l’aide de lignes enlacées, de motifs floraux ou anthropomorphiques qui s’apparentent aux dessins stéréotypés de Pépé Vignes. Dans les modèles les plus élaborés, quelques coups de canif suffisent pour faire surgir du pommeau une tête humanoïde. Les couleurs restent primaires pour la bonne et simple raison que Sénat utilise… des stylos, des stylos-feutre ! Le bleu, le jaune et le verdâtre se « délavent » petit à petit sans que cela inquiète outre mesure le créateur ! Cependant, malgré leur fragilité apparente, ces cannes se veulent utilitaires et Charles Sénat n’omet jamais la lanière de cuir pour y passer le poignet, ni l’embout de caoutchouc pour éviter l’usure et faciliter la marche. Il y a chez Charles Sénat une touchante volonté de « bien faire » et de se perfectionner dans son travail mais toujours en utilisant des matériaux et des instruments des plus rudimentaires, perpétuant une tradition rurale des plus primitives et qui, à ce titre, mérite de retenir notre attention.

Les bâtons de Jouvence de Charles Sénat

Les cannes de Charles Sennat

Jean-François Maurice, le 20 août 1990, à Cahors
Gazogène n°06

Publicités