Revue de l'art brut, des créations singulières, de l'art populaire et des expressions marginales ou bizarres. Art outsider, hors-normes, singulier…

Les patchworks de Lutine

Lutine : patchwork

Lutine : patchwork

« DE BRIC ET DE BROC », de pièces et de morceaux, « de tout et de rien »… la pensée commune comme la plus rationnelle n’a de cesse de dénigrer, voire de ridiculiser, le discontinu, le séparé, l’hétéroclite…
Que dire alors d’un « art » qui ajoute à cela d’autres misères : art de fil et d’aiguilles, art de bonne femme, utilisant chiffons et vieux chiffons encore ! Tissus râpés, petits bouts hors d’usage, velours fanés, couleurs hors du temps, imprimés démodés, cachemires vieux rose, vieilles dentelles, fonds de greniers, mantilles et réticules…
Pour certains esprits chagrins, le patchwork, puisque c’est de lui qu’il s’agit, reste un art mineur.
Patchworks
Il est vrai que contrairement à d’autres arts populaires, il est resté le parent pauvre, plus proche de l’humble récupération à usage intime que de l’ornementation somptuaire !
Quant à moi, j’avoue que ces réticences et critiques ont tout pour me plaire. Non par goût du paradoxe mais tout simplement par amour de l’authenticité, des arts populaires, du travail des autodidactes, de l’art brut…

LES PATCHWORKS DE LUTINE ajoutent aux lits archiconnus de Jean Dubuffet les couvre-lits, dessus-de-lit, édredons et autres polochons ! Ils réussissent à subvertir les lois du genre par des compositions dont la rigueur géométrique n’est qu’apparente. Car si chaque Patchwork est fortement structuré ainsi que le veut la loi du genre des formes prégnantes se constituent faisant hésiter le regard, entraînant l’ œil dans des labyrinthes formés de mystérieux chemins.
Les effets de matières crées par le velouté des tissus, les oppositions de couleurs, les contrastes formels sans parler des ruptures générées par l’inclusion de feuilles de laiton, de perles, de pierres et autres humbles objets de notre environnement quotidien finissent par nous fasciner et exercer un effet quasi hypnotique.
On évoquerait trop facilement quelque Mandala oriental. Je préfère y voir la manifestation d’un art parfaitement accompli quoique totalement autodidacte.

Lutine  fait corps et cœur avec ses créations qui sont à son image, mélange de sensualité et de rigueur, d’innocence et de travail, de délire et de raison, d’extravagance et de simplicité.

Jean-François Maurice
Gazogène
n°19

Lutine : Patchworks

Lutine : Patchworks