Revue de l'art brut, des créations singulières, de l'art populaire et des expressions marginales ou bizarres. Art outsider, hors-normes, singulier…

Articles tagués “archives

Fragment de Jean-Pierre Spilmont

(sur Marc Pessin)

COMMENT NE PAS LAISSER RÉSONNER EN NOUS CES PHRASES DE JEAN-PIERRE SPILMONT, CICATRICES DU SILENCE ?
COMME EN QUELQUE IMPROBABLE VERSION, LAISSONS SUR LE BROUILLON DES FRAGMENTS DE SIGNES, DES LAMBEAUX ONIRIQUES D’UN IMMOBILE VOYAGE…

« … L’AVENTURE SOLITAIRE D’UN LANGAGE… QUELQUE CHOSE QUI N’APPARTIENT QU’À NOUS… LE PARCOURS, LA RÉSURGENCE… RIEN NE SURGIT PAR LE HASARD NI NE VIT NI NE SURVIT JAMAIS… LA RECHERCHE D’UN DOMAINE SANS NOM, D’UN UNIVERS PERDU OÙ SEULS PEUT-ÊTRE ONT ACCÈS LES NOMADES, CEUX À QUI L’IMPLACABLE ERRANCE PERMET DE POURSUIVRE UNE VOIE OÙ NUL D’ENTRE EUX NE SAIT JAMAIS OÙ ELLE CONDUIT VRAIMENT… IMMOBILE VOYAGE… ÉVIDENCE DES TRACES . .. OS , FIBRES, POLLEN PROVISOIRE DU SILENCE, VESTIGES… L’OMBRE PORTÉE DE CE QUI FUT TÉMOIN D’ON NE SAIT QUELS LOINTAINS ÉCHANGES… ARCHIVES OBSOLÈTES… LA VIE PERDUE PEUT RENAÎTRE À LA VIE…
PARCHEMINS À LA CÉCITÉ PROVISOIRE

J’AI PENSÉ À RIMBAUD
… »

VOICI, DANS LE SILENCE DE LA NUIT, CE QUE J’AI GRIFFONNÉ EN ENTENDANT LE TEXTE DE JEAN-PIERRE SPILMONT ET EN VOYANT JUSQU’À L’ AUBE LA CASSETTE DE MARC PESSIN…

L’ÉRUDITION C EST LE FANTASTIQUE MODERNE ÉCRIT QUELQUE PART BORGES, ET SI UN ADJECTIF PEUT QUALIFIER LA CRÉATION DE MARC PESSIN, C’EST BIEN CELUI DE BORGÈSIENNE ! VOYEZ EN EFFET CES PAQUETS DE MANUSCRITS, TAPUSCRITS ?, FICELÉS, CES ARCHIVES IMPROBABLES ET POURTANT SI RÉELLES, CES SCEAUX SOUS VITRINE COMME AUTANT DE MATRICES POUR DE FUTURES GÉNÉRATIONS, CES ROULEAUX, CES CACHETS DE CIRE ROUGE ET BRUNE, CES PAPIERS DÉCHIQUETÉS, CES CARACTÈRES COMME RONGÉS PAR LES POISSONS D’ARGENT… NOUS VOICI CONFRONTÉS AUX SIGNES DE NOTRE SURVIE QUI SONT AUSSI CEUX DE NOTRE DISPARITION…

Jean-François Maurice
Gazogène n°04

Publicités

Banlieue de Banlieue : archives photographiques

Banlieue de Banlieue : archives photographiques inédites (1976 – 1977)

Nanou : Banlieues de banlieue
Nanou : Banlieues de banlieue

Cet hiver là, la photographe « Nanou » parcourt les arrondissements du Sud de Paris et la proche banlieue vers Bourg-La-Reine… à la recherche des architectures singulières et populaires.

15 ans après, qu’est devenu ce mausolée en plâtre à la gloire de Chopin ? Cette botte de sept lieues a-t-elle pris son envol sans attendre la pioche du démolisseur ?

Photos de Nanou
Buste et botte

Cerné par les H.L.M., ce pavillon recouvert de mosaïque a-t-il échappé aux pelleteuses des promoteurs grâce aux tours étranges qui l’entourent pour en protéger l’accès plus efficacement que le grillage de la clôture ?

Photos de Nanou

Comme cette autre villa dont le jardin se hérissait d’une dizaine de maisons à oiseaux et de petits moulins montés sur d’immenses perches qui semblaient y avoir la même fonction symbolique ?

Photos de Nanou

La photographe « Nanou » n’est plus à Paris pour nous le dire. Il ne nous reste que de vieilles pellicules très rarement développées et qui laissent apparaitre parfois des lieux et des visages qui auraient dû demeurer à jamais oubliés…

J’espère que ces clichés donneront à d’autres le désir de partir, sur ces chemins de banlieue comme autant de chemins de traverses, pour l’aventure singulière.

Anne Fablet dite « Nanou » : après s’être intéressée aux singuliers (outre l’art des banlieues on lui doit des reportages sur Froment ainsi qu’un mémoire sur Joseph Sima et « Le Grand Jeu »… ), vit aujourd’hui retirée dans les Charentes.

Jean-François Maurice
Gazogène n°01