Revue de l'art brut, des créations singulières, de l'art populaire et des expressions marginales ou bizarres. Art outsider, hors-normes, singulier…

Articles tagués “Lavall

Pas de temps à perdre pour Eder

Attention, peinture fraîche !

Pas de temps à perdre pour Eder

LA DÉCOUVERTE D’UN NOUVEAU CRÉATEUR EST TOUJOURS UN MOMENT PRIVILÉGIÉ : ME VOICI INTRODUIT DANS UN GRENIER AMÉNAGÉ EN ATELIER, CELUI DE « EDER ».
LE MAÎTRE DES LIEUX N’EST PAS ENCORE ARRIVÉ. JE PEUX DONC M’IMPRÉGNER DE L’ATMOSPHÈRE QUI S’EN DÉGAGE. LES MURS CONSTELLÉS DE PEINTURE TÉMOIGNENT DE LA VIVACITÉ DES GESTES, DE L’ÉNERGIE DÉPLOYÉE, D’UNE SORTE D’ÉTAT DE TRANSE ; LES PIEDS DU CHEVALET SONT RECOUVERTS DE COUCHES ÉPAISSES DE COULEURS VARIÉES ET TOUT AUTOUR S’ENTASSENT. EN PAQUETS SERRÉS DES CENTAINES DE PLAQUES D’ISOREL DUR SERVANT DE SUPPORT.

L’ARRIVÉE DE « EDER », HOMME DIRECT, VIF, TOUJOURS EN MOUVEMENT, ET LA DÉCOUVERTE D’UNE PARTIE DE SON ABONDANTE CRÉATION ME CONFIRMERONT CETTE PREMIÈRE IMPRESSION. CERTES, UNE FOIS LE TABLEAU ACHEVÉ, C’EST EN TERME D’HARMONIE ET D’ÉQUILIBRE QUE EDER LE CONSIDÈRE ET LE JUGE. CEPENDANT, LE GESTE ET SA DYNAMIQUE, L’ENCHAINEMENT DU HASARD ET DE L’ IMAGINATION, SONT À LA BASE DES CRÉATIONS.

L'atelier de Eder
L’atelier de Eder

ON LE VOIT AVEC ÉVIDENCE DANS LES COLLAGES PEINTS QUI SONT SOUVENT GRIFFÉS ET GRIBOUILLÉS APRÈS-COUP COMME LE SONT ÉGALEMENT DES PEINTURES ACRYLIQUES REPRÉSENTANT DES NATURES MORTES OU DES NUS QUI SONT ENSUITE RECOUVERTS D’AFFICHES ET/OU DE PAPIERS D’EMBALLAGES PUIS LACÉRÉS PLUS OU MOINS VIOLEMMENT POUR LAISSER APPARAITRE DES FRAGMENTS DU SUPPORT ORIGINAL. CETTE VÉRITABLE FOUGUE GESTUELLE SE MAN1FESTE DANS DES GRATTAGES MAIS ÉGALEMENT PAR DES TACHES, DES COULURES, DES PROJECTIONS AUTOUR DESQUELLES S’ORGANISENT LES TABLEAUX ; À MOINS QU’AU CONTRAIRE CEUX-CI NE SOIENT TRANSFORMÉS PAR MACULAGE…

LA DIVERSITÉ DANS LA TECHNIQUE SE RETROUVE AUSSI DANS L’USAGE DES MATÉRIAUX.

AFFICHES PUBLICITAIRES, MORCEAUX DE TOILE, SABLES ET GRAVIERS COLLÉS, PAPIERS-PEINTS… MAIS ENCORE DANS LES MOTIFS ET LES THÈMES QUI VONT D’UN FIGURATIF TRÈS EXPRESSIONNISTE ET BRUT À UN TACHISME SAUVAGE !!!.

MAIS QUEL EST DONC L’AUTEUR DE CETTE SI JUVÉNILE PEINTURE ?

MONSIEUR HENRY KLENCK EST UN JEUNE HOMME DE 79 PRINTEMPS !

CERTES, DEPUIS SON ADOLESCENCE, IL S INTÉRESSE A LA PEINTURE ET POURTANT TOUTE SA CARRIÈRE SERA… MILITAIRE ! ET À QUELLE ÉPOQUE ! ELLE DÉBUTE EN 1936 ; EN 1938, EN TUNISIE… ET C’EST LA SECONDE GUERRE MONDIALE, PUIS L’INDOCHINE 1953, LE MAROC…

EN 1960, ÇA SUFFIT !! ET C’EST APRÈS CETTE DATE QUE, PETIT À PETIT, UNE AUTRE VIE COMMENCE, CELLE DE LA CRÉATION.

QUELQUES TABLEAUX TRÈS FIGURATIFS ; LE PORTRAIT DE SES ENFANTS, UNE PETITE GOUACHE SUR LE VIEUX PORT DE LA ROCHELLE ATTESTENT DU BON COUP DE PINCEAU DU EDER D’AVANT EDER. MAIS COMME IL ME LE DIT AVEC FOUGUE: « ASSEZ DE MIÈVRERIES ! TOUT ÇA N’A AUCUN INTÉRÊT! PAS LA PEINE DE PEINDRE SI C’EST POUR FAIRE COMME TOUT LE MONDE : IL VAUT MIEUX PRENDRE UNE BONNE PHOTO ! » CETTE HOMME QUI PENSE TOUJOURS QUE LE MÉTIER DE SOLDAT EST LE PLUS BEAU ET LE PLUS ABSOLU DU MONDE CAR C’EST CELUI OÙ L’ON PEUT EXIGER LA MORT DE L’AUTRE, MAIS QUI N’HÉSITE PAS À NOUS DIRE QUE LES GUERRES ONT ÉTÉ FAITES PAR DES INCAPABLES ET QUI ÉCRIT SUR UN TABLEAU « À BAS LA GUERRE », ON L’A COMPRIS, CET ANCIEN COLONEL EST UN HOMME HORS DU COMMUN !

VOYONS-LE DANS SON ATELIER : IL VA, IL VIENT ; JAMAIS EN PLACE. VIF, PRESQUE NERVEUX… IL ME DIT : « LA PEINTURE ? DES COULEURS, DES COULEURS ET DE LA DYNAMIQUE… CONCILIER LE MOUVEMENT ET L’ÉQUILIBRE… JE N’AIME PAS ATTENDRE, J’AI L’IMPRESSION QU’ON ME VOLE MA VIE… MES MEILLEURS TABLEAUX ? CEUX QUE J’AI FAITS APRÈS AVOIR ATTENDU, CHEZ LE DENTISTE OU À LA BANQUE, PEU IMPORTE… ALORS, DÈS QUE JE RENTRE CHEZ MOI, JE ME PRÉCIPITE, JE ME JETTE SUR MA TOILE IL ME FAUT RATTRAPER LE TEMPS PERDU C’EST LÀ QUE JE RÉALISE MES PLUS GRANDS FORMATS… »

BIEN SÛR, TOUT N’EST PAS ÉGAL DANS CETTE PRODUCTION QUI RESSEMBLE, PAR CERTAINS TRAITS ACCENTUÉS, À JABER, PAR D’AUTRES À BÉDARRIDE, MAIS AUSSI À LAVALL… CEPENDANT L’ENSEMBLE EST IMPRESSIONNANT ! ET QUELLE FOUGUE, QUELLE VITALITÉ, QUELLE ÉNERGIE ! LOIN DE TOUTES LES CONVENTIONS, LES A PRIORI, LES IDÉES REÇUES SCLÉROSANTES, EDER POURSUIT SON TRAVAIL SOLITAIRE. LOIN DES GALERIES, DES EXPOSITIONS, DES MODES, IL POURSUIT SON ŒUVRE QUI SE DÉVELOPPE SELON LE SEUL CRITÈRE QUI VAILLE : LA SINGULARITÉ LA PLUS ABSOLUE !

Jean-François Maurice
Gazogène
n°04

Publicités

Antonio Lavall

L’enfance de l’art d’Antonio Lavall

Dire d’Antonio Lavall qu’il fait de « L’Art Frustre » serait péjoratif. Et pourtant comment qualifier sa « production » ? Art instinctif ? Art Naïf ? Art Spontané ?

Ancien maçon d’origine espagnole, Antonio Lavall vit à Saint-Pierre-Toirac, dans le Lot. Sa modeste maison au bord de la Départementale se fait remarquer des amateurs d’art singulier car son jardinet est hérissé de sculptures de bois ou de ciment peint, ceinturé de tuiles ornées de scènes naïves (1) …

Antonio Lavall, artisteMais Antonio Lavall ne peint pas que les tuiles ! La partie la plus abondante de son œuvre est constituée de peintures exécutées sur de la toile à matelas.

Nous sommes là en présence d’une œuvre qui défie tous les critères de jugement ; un seul mot peut-être, celui « d’inqualifiable » ! Antonio Lavall est, au sens propre, hors les normes, plus brut que brut, naïf parmi les plus naïfs. Il y a de tout chez lui, les « copies » des chefs d’œuvre de l’art comme les pires clichés, des natures mortes comme des compositions imaginaires, de blanches caravelles toutes voiles dehors et, s’il le pouvait, des biches buvant à la source dans le soleil couchant ! Et je n’ai garde d’oublier La Joconde et La Naissance de Vénus à côté du portrait de Jean Marais ou d’une célébrité de la télévision …

Peinture, pensée.

Cependant au milieu de cette impressionnante production, on trouve des œuvres d’imagination plus particulières et plus personnelles : celles que l’auteur lui-même qualifie de « tableaux pensés ».

Peinture d'Antonio Lavall, in "Gazogène" n°01

Peinture d'Antonio Lavall

Dans cette catégories se trouvent des hommages à Salvador Dali qu’il admirait – bien que : « Lui, il est Catalan et moi de Valence » ! – où l’on voit celui-ci monter au ciel entouré d’anges-artistes… Également des séries sur la corrida ou les bodegas, l’artiste et son modèle ou l’attente des prostituées dans les cafés ; mais aussi les Gitans et les Gens du Voyage… Pour Antonio Lavall la rapidité d’exécution est le signe de son talent : dès qu’il a une idée, il prépare cinq ou six toiles et les exécute en série mais en changeant chaque fois un détail ou une partie ! Ainsi ; pour les natures mortes, nous assistons à de véritables métamorphoses quasi surréalistes ; Qu’on en juge : une bassine avec des pommes de terre et un pain devient une citrouille avec des figues puis les pommes de terre deviennent des coquilles Saint-Jacques et la baguette un poisson.

Peinture d'Antonio Lavall

Peinture d'Antonio Lavall

L’artiste des Foires.

Malgré les sarcasmes et les moqueries Antonio Lavall n’hésitait pas à montrer son travail sur les foires et les marchés ; car une chose est certaine – en dehors de tout jugement esthétique – il tire de son travail une joie évidente et cette joie de créer est plus forte que tout.

Aujourd’hui sa mauvaise vue lui interdit, hélas, toute peinture. Il lui reste les sculptures auxquelles il s’adonne dans une petite « pièce » qu’il a ajoutée à son perron et qui témoigne de son besoin irrépressible de créer encore et toujours.

L'enfance de l'art : Antonio Lavall

Jean-François Maurice
Gazogène n°01

(1) Nous avons déjà signalé ce tout petit  « site » dans notre article L’art du bord des routes du Lot et des alentours dans Quercy Recherche n° 69/70 sans compter une indication dans Les Friches de l’Art et un petit texte dans notre brochure Les Galas de l’Ordinaire, Cahors, Novembre 1989.